êtes-vous sûr que votre voisin est bien comme vous?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Heizo Hoono, le frère de Sakyuu....

Aller en bas 
AuteurMessage
Heizo Hoono

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : dans mes rêves

Feuille de personnage
Situation amoureuse :
Relations entre les membres:
Race:

MessageSujet: Heizo Hoono, le frère de Sakyuu....   Sam 2 Mai - 23:16

Nom : Hoono
Prénom : Heizo
Age : 26 ans
Orientation sexuelle : bisexuel

Emploi : chasseur de vampires

Avatar :


Description morale/caractètre [b]:
Heizo est quelqu’un de très réservé , il n’aime pas parler aux personnes qu’il ne connaît pas. D’humeur joyeuse , Heizo aime la vie et dans les groupe c’est toujours celui qui met de l’ambiance , il c’est aussi être très sérieux et prendre de bonnes décisions.
Il serait du genre à culpabiliser ,désespérer et baisser les bras facilement pour des erreurs , même si les autres parfois lui pardonnes ses fautes , lui il ne se les pardonnes pas.
Si Heizo est d’humeur joyeuse c’est tout simplement qu’il ne veut pas repenser a la faute qu’il a commise vis a vis de son frère jumeaux :Sakyuu.

[b]Aime
: le calme, réfléchir avant d'agir, son métier...
N'aime pas : ses erreurs

Description physique et vestimentaire :
Heizo est un garçon de 26 ans ,il mesure a peu prés 1 m 80 et n’est pas très gros. Ce jeune garçon a les yeux bleues et les cheveux blond souvent en pique.
Il aime particulièrement s’habiller en habit blanc avec la croix des chasseurs de vampire rouge. On ne voit pas toujours son haut car il porte le trois car du temps une cape. Son pantalon est en lin blanc et il porte des bottes noires.
Il aime beaucoup avoir des chaîne en argent autour du coup. Autour de sa taille il porte un fourreau avec un katana long de 1 m ,ainsi qu'un fusil de chasse.

Histoire :
Heizo Hoono, Sakyuu Hoono, deux frères faux jumeaux. Depuis leur plus tendre enfance, les deux garçons sont inséparables, unis pour la vie. Bien qu'ils ne se ressemblaient point physiquement, nul ne pouvait douter de leurs liens fraternels. Ils partageaient tout, se racontaient tout, rien ne pourrait détruire une telle relation. Enfin, c'est ce que l'on croyait.

A l'âge de quinze ans, Sakyuu fit la rencontre d'un garçon de son âge, brun aux yeux bleus:beau. C'était lors d'une fête organisée par une personne qu'une des amies connaissait. Dans ce genre de fête, personne ne connaissait personne, mais l'alcool aidait bien souvent à décoincer les gens.
Sakyuu ressentit une attirance profonde pour l'adolescent et tous deux, l'esprit embrumé par l'alcool, finirent par devenir amis.
Amitié d'un soir, qui ne dure pas.

Lorsque Sakyuu se réveilla, il fut surpris de voir qu'il se trouvait dans sa chambre. Heizo, bien qu'il ne soit pas le plus raisonnable des deux d'habitude, l'avait ramené à la maison.
Les larmes s'écoulèrent doucement, sans qu'aucun bruit ne vienne perturber leurs chemins le long du visage du garçon. Il ne reverrait jamais le brun.

Le soir venu, quelqu'un frappa à la porte de la demeure des Hoono. Ce fut Heizo qui ouvrit. Il tombât alors nez à nez à un garçon de grande taille, à la peau de couleur porcelaine et aux yeux d'un bleu océan. Le frère de Sakyuu reconnut le garçon de la veille et appela son faux jumeau. Lorsque celui-ci arriva enfin, il resta pétrifié sur place, les yeux écarquillés devant cette vision qui paraissait pourtant si réelle. L'inconnu le fixa de ses yeux glacés.
Rien. Aucune parole ne fut échangée. Ils n'en avaient pas besoin. Ils se comprenaient.
Ils sortirent ensemble de sa maison dans un silence quasi-religieux et s'avancèrent lentement vers l'allée des cerisiers. Sakyuu était gêné de l'ambiance oppressante mais son compère ne semblait nullement pressé de prendre la parole. N'y pouvant plus, Sakyuu ouvrit la bouche mais fut coupé dans son élan par son ami qui commença à parler de tout et de rien. Rapidement, leur conversation devint plus animée et ce n'est que lorsque le soleil se leva qu'ils se séparèrent, au grand regret de Sakyuu. Seulement, Jun, c'est ainsi qu'il s'appelait, paraissant trop "souffrant" pour continuer de lui parler et avait décidé de rentrer chez lui, pour se reposer.

L'adolescent rentra donc chez lui, où il fut accueilli par les regards inquiets des membres de sa famille. Dès qu'il fut seul avec Heizo, il se dépêcha de raconter toutes ses aventures, sous l'oeil amusé de son frère.
"Tu ne serais pas amoureux, par pur hasard?" coupa son frère en plein monologue.

Sakyuu entrouvrit légèrement la bouche, surpris. Ils se concertèrent un instant du regard puis éclatèrent de rire en concert. Mais au fond, tous deux doutaient de la réponse.

Les jours passèrent et Jun venait tous les soirs et tous les jours, Sakyuu dormait et contait ses aventures à son faux jumeau ainsi que les mérites de son nouvel ami.
Au bout d'un mois, rien n'avait changé et Heizo restait le même. En apparence tout du moins. Au fond de lui, il ne pouvait s'empêcher de constater que leur relation s'effritait peu à peu. C'était la première que les deux faux jumeaux avaient un mode de vie différent de l'autre, ainsi que d'autres amis et Heizo ne pouvait s'empêcher d'avoir l'impression que seul Sakyuu avait l'autorisation de se confier et laisser son frère en plan. Seulement, il préféra garder ces craintes pour lui.
Depuis que Sakyuu fréquentait Jun, beaucoup de garçons le persécutaient à la sortie de leur lycée. Mais Heizo n'osait pas en parler à son frère, de peur que celui-ci l'accuse de vouloir le séparer de son nouvel ami et le rejette. Pourtant, il ne pouvait le nier: il n'en pouvait plus de la situation.
Une nuit, Sakyuu buvait un cocktail avec Jun dans un bar réputé de la ville de la Nuit. Ils parlèrent de tout et de rien, comme d'habitude. Le cocktail avait un goût de cerise, comme d'habitude. Le bar empestait la cigarette, comme d'habitude. Des lèvres humides se posèrent sur les siennes, pas comme d'habitude du tout.
Jun venait de l'embrasser, une main retenant son menton. Le contact fut doux, chaud et chaste, trop court aux yeux de Sakyuu. Il rouvrit les yeux qu'il avait fermé sans même s'en rendre compte, rencontrant ainsi les yeux bleu plus doux que d'habitude de Jun.
Aucune parole ne fut échangée, comme Jun l'appréciait tant. Satisfait d'avoir obtenu ce qu'il souhaitait, le brun se recula et reprit la conversation là où elle s'était arrêtée.
Rien, aucun indice ne prouvait que le baiser avait été réellement là.

Lorsqu'il était rentré chez lui ce soir là, ce fut en sang. Heizo se dirigea aussitôt vers la salle d'eau pour panser ses blessures sommairement. C'était l'une des rares fois où ses "racketteurs" utilisaient la violence, mais la première fois que Jun s'y amusait aussi.
Lorsqu'il fut sûr que toutes ces plaies étaient désinfectées,il rentra dans la chambre de Jun et l'attendit.

Il était 5 heures du matin, Sakyuu rentra finalement chez lui. là, il vit son frère dans sa chambre, assis sur son lit, des bandages recouvrant ses bras et d'autres parties de son anatomie. Inquiet, il allait ouvrir la bouche lorsqu'on lui coupa net la parole:

"Il faut qu'on parle, tout de suite.
-Que t'es t'il arrivé?
-C'est ton Jun, qui m'a tabassé avec ses copains, si tu veux tout savoir. Et ce, depuis que tu le fréquente.
-De qui tu parles? C'est impossible, t'as jamais eu de blessures jusque là!
-Si, contredit rapidement son frère, seulement, tu étais obnubilé par ce mec et tu ne l'a pas remarqué!
-Je rêve ou tu m'accuse?!"

Heizo s'était levé de son lit, regardant son faux jumeau dans les yeux, l'air grave.

"Loin de t'accuser, j'accuse uniquement ton ami.
-Petit ami.
-Pardon?
-je sors avec Jun, c'est mon petit ami."

Le garçon lui lança un regard interloqué, puis son expression se fit un peu plus douce, les yeux voilés de tristesse et de sincérité.

"Sakyuu... Ce type est dangereux, tu devrais cesser de le voir, s'il te plait. Il ne t'attirera que des ennuis. Regardes toi! Tu passes tes nuits à sortir et le lendemain tu le passe à dormir! Tu ne vas même plus en cours... Tu te détruis et tu ne t'en rend pas compte."

N'y tenant plus, Sakyuu le gifla au visage de toutes ces forces et sortit en trombe de sa chambre, retenant à grande peine un cri de rage. Là, il quitta la maison et partit voir Jun qui fumait tout en discutant avec ses amis. Des larmes de colère et de haine ruisselaient de son visage. Lorsqu'il parvint enfin à la hauteur de Jun, celui-ci se pencha doucement vers lui et l'embrassa tout en effaçant d'un geste de la main les larmes. Enfin, il le força à s'expliquer et Sakyuu lui déballa tout son sac, sous l'oeil étrange des amis de son compagnon. Jun lui sourit un peu, et lui lança sans aucun tact ses origines. Encore sous le choc, Sakyuu ne comprit pas tout de suite ce qu'on lui annonçait. Tous dans la bande étaient des vampires.

"Et je peux te faire devenir comme moi, et ainsi nous resterions toujours ensemble. oublies ton frère."

En signe de réponse, Sakyuu hocha simplement la tête, incapable de dire quoi que ce soit, et en réponse le souffle chaud de son petit ami lui brûla la peau sensible du cou puis ses crocs s'y enfoncèrent sans douceur.
Les larmes coulèrent doucement sur le visage d'Heizo qui était affalé sur le lit de Sakyuu. La douleur au niveau de sa joue était énorme, mais bien moins que celle de son coeur. Mais c'était sûrement lui le grand méchant de l'histoire. Il sortit finalement de al chambre de son frère et prit son sac de cours. il n'était que six heures du matin mais c'était trop tard pour songer à dormir, et il n’avait aucune envie de voir ses parents. Heizo se dirigea vers son lycée. L'hiver étant particulièrement froid, le soleil n'était toujours pas levé et l'air glacial du matin s'infiltra dans le tissus qui recouvrait son corps, mordant sa peau. Le jeune homme se rendit compte que malgré l'odeur matinale, il n'était pas le seul devant le portail. Heizo reconnut sans peine les adolescents qui l'avaient agressés la veille.
Il traça son chemin sans même leur jeter un regard,il ne voulait pas d’autre histoire,celle-ci avait déjà bien assez faite de problème.

Il ne le remarqua pas de suite mais la bande le suivait, c’est alors qu’il remarqua que Jun était avec eux.
Pour leur échapper Heizo gravit les marches de son lycée et monta sur la terrasse située tout en haut du bâtiment. Il se plaça contre la rambarde et espéra que ses ravisseurs ne l ‘avaient pas suivit.
Pendant un moment il crut qu’il était sauvé,qu’ils l’avaient lâché mais ce ne fut pas le cas. Jun s’approchait de lui, quand il fut assez prés de lui Heizo put voir des canines volumineuse et comprit alors : Jun était un vampire.

-« qu’est-ce que tu veux Jun ? tu as déjà tout gagné ! mon frère m’as délaissé,il te préfère toi !
-seul ton sang m’intéresse Heizo,celui de ton frère était tellement bon.... »

Heizo senti son sang ne faire qu’un tour,on avait osé toucher a son frère.

-« ou est Sakyuu ?!!! que lui as tu fais ?!! si tu touche a un seul de ses cheveux je....
-il est a présent comme moi ! »

Jun fit un sourire sadique avant de se jeter sur Heizo toutes crocs sorties. Pour se protéger le jeune garçon mit ses mains en avant pour le retenir et l’empêcher de le mordre. Il se débâtit encore et encore,de toute ses forces, s’accrochant a la vie.
A un moment donné ,Heizo se retourna et se fut Jun qui se retrouva contre la barrière de sécurité. Il poussa un avec une force non calculée le vampire qui passa par dessus bord.
Heizo voulut le retenir mais il était trop tard.
Jun étai mort .
Il resta un moment a regarde le corps inanimé de son agresseur en se demandant comment cela avait il bien put arriver.
En un instant il venait de briser le cœur de son frère et perdre tout ce qu’il avait de plus cher : son frère.
Les camarades de Jun ne purent rien faire,le soleil venait de se lever et le corps du vampire se transforma en cendre,il ne restait rien ,pas de preuve de ce qui c’était passé.
A la première heure de cour Heizo demanda a renter chez lui pour cause de max de tête.

Le soir venus Sakyuu attendait toujours son ami,se demandant ou il pouvait bien se trouver, les heures passèrent et toujours personne Sakyuu était paniqué.
Puis quelqu’un toqua a la porte,il se précipita vers celle-ci pour l’ouvrir et accueillir son petit ami mais ce ne fut pas lui qui entra mais son frère.

-« encore toi ! qu’est-ce que tu veux ?!
-Sakyuu il fut que je te parle . C’est très important ! »

Heizo rentra dans la maison et souffla,son frère était vivant et en bonne santé.

-« qu’est-ce que tu me veux ? je n’ai plus rien a te dire !
-mais moi si ! Sakyuu,Jun n’est pas un mec bien pour toi....
-parce que toi tu sais ce qui est bien pour moi ?! visiblement non parce qu’il serait bien pour moi c’est que tu me lâche !
-Sakyuu Jun a voulut me tuer ce matin au lycée !
-je ne crois pas a tes histoires,tu veux que je me dispute avec Jun c’est sa ?§tu n’y arrivera pas !j’ai plus confiance en lui qu’en toi.... »

A nouveau quelqu’un toqua a la porte,Sakyuu se précipita vers la porte et lançant a son frère :

-« d’ailleurs le voilà ! »

A la grande déception de Sakyuu une fois encore la personne qui entra ne fut pas celle qu’il attendait. Mais Heizo reconnue facilement les amis de ce dernier.
Quand la personne entra elle ne ressentit pas de suite la présence d’Heizo et il dit a Sakyuu :

-« Jun c’est fait tuer par ton frère,il la jeté du haut du lycée.... »

Il leva la tête et vit le frère de Sakyuu qui les regardaient avec effroi. Il était a présent trop tard pour expliquer quoi que ce soit a son frère.
Sakyuu se retourna pour regarder son frère,ses yeux exprimaient la haine et la tristesse,tellement qu’aucune larme ne put sortir.

-« Sakyuu j vais tout t’expliquer je...
-tu l’as tué !
-je.. je ne voulais pas Sakyuu tu dois me croire !
-vas t’en !
-mais je.....
-sort d’ici tout de suite ou bien je te tue a mon tour ! »

Heizo se dirigea vers la porte en jetant un regard emplit de tristesse vers le vampire qui venait d’enter,celui-ci le regarda avec un sourire en coin.
Ce fut la dernière discutions ente Sakyuu et Heizo,tous deux sombrèrent dans la dépression : l’un pour avoir perdu son amour,l’autre pour avoir brisé la vie de son frère et de l’avoir perdu.
Après ça Heizo passa beaucoup de temps dans les bar a se saouler,puis avec le temps il hésita a sa suicider mais il ne pouvait pas laisser les choses là ou elle s’en étaient arrêtées,Sakyuu devait connaître la vérité sur ce qui c’était passé et c’est pour cela qu’il emménagea dans la ville de la nuit et devint un chasseur de vampires. Au moins Sakyuu n’aurait pas d’autre chois que de l’écouter

Code : *validé par admin*

Vous :

Prénom : Audrey
Age : 14 ans
Comment avez-vous connu le forum? j'étais sur l'autre version...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Situation amoureuse : en couple
Relations entre les membres:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Heizo Hoono, le frère de Sakyuu....   Dim 3 Mai - 14:31

Validé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heizo Hoono, le frère de Sakyuu....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville de la Nuit v.2 :: administration du forum :: présentation :: présentations validées :: humains-
Sauter vers: