êtes-vous sûr que votre voisin est bien comme vous?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )

Aller en bas 
AuteurMessage
Lafiqua

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 24
Localisation : La nuit, ou dans l'ombre ...

Feuille de personnage
Situation amoureuse : célibataire
Relations entre les membres:
Race: Humaine

MessageSujet: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   Dim 13 Sep - 18:10

Cette nuit était magnifique, pas un nuage a l'horizon, le ciel d'encre noir était constellé de ses inombrables points d'or. Quant à la lune, cachée derrière la cime de quelques arbres, n'était pas encore à sa moitié mais, sa couleur était d'un roux chatoyant, ce qui était de bonne augure.
Gabriel Itami lui avait fait comprendre ou ils devaient se rejoindre mais pas quand.
Peu importait...ce lieu était sublime et s'il devait attendre quelques temps, il le ferait...

Lafiqua était vétu comme à l'ordinaire, à un détail prés, sous sa veste en cuire, il avait enfilé sa tenue de "combat": une fine cuirasse noire (voir avatar), légère mais efficace contre certaines attaques. Malheureusement dérisoire face à la force de frappe du shoujou. Il avait également remplacé ses armes:
laissant son fouet chez lui, il l'avait échangé contre son katana. Celui-ci était accroché dans son dos, rangé dans son fourreau d'ébène et d'or, sa lame en argent (et oui petit point faible des vampires ^^) n'attendait que d'être dégainé et être baigné de sang frais...il n'avait pas non plus pris son revolver "anti-vampire", aprés touit, ne venaient ils pas pour un combat à la loyale ?
Son épée était toujours accrochée a sa hanche gauche mais il ne comptait pas s'en servir.

Il déambula quelques temps parmes les arbres puis arriva enfin à l'endroit voulu...la rivière...
Une fraicheur inhabituel baignait cet endroit, il émanait de cet source un sentiment de profond appaisement. Le doux murmurre de l'eau s'écoulant paresseusement sur la pierre, les petits crissements de la vie nocturne, la douce lumière des étoiles...

Pourquoi fallait il qu'ils se battent ?

Certes, Lafiqua avait promis a Mirage qu'il ne prendrait aucun risque (même si le fait d'avoir accepté ce combat en était était déjà un) mais au fond de lui il savait que ddu sang coulerait et ce ne serait certainement pas celui de Gabriel.

*Je n'éviterais pas ce combat, je ne parviendrais pas non plus a raisonner Gabriel mais peut être pourrais je lui parler avant que nous ne croisions nos lames...*

Et oui, l'homme aux cheveux d'abènes avait une requète, des plus importante à emmetre et il espérait de tout coeur que le sang pur accepte.

Le chasseur posa un genoux en terre pres du cours d'eau et passa sa main dans l'écume banche des fines "vagues" translucide. L'eau était assez fraiche...

Il murmurra:

"Gabriel je t'en suppli...accepte...je paerais n'importe quel prix..."

Il fit une pause et reprit:

"Tu es mon seul espoir Gabriel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   Dim 27 Sep - 14:00

Le soleil ne devait pas être couché depuis longtemps lorsque Gabriel décida qu'il était enfin temps de se rendre au lieu de l'affrontement.

Il y a quelques jours de cela, le hasard avait conduit le sang-pur dans le parc. A cet endroit, il y avait rencontré deux humains bien présomptueux. Une gamine d'une agaçante insolence, et un jeune homme agressif et inconscient. Et lui, pauvre petit vampire qui n'avait RIEN demandé à personne s'était retrouvé menacé par un pitoyable humain dont il était au moins plus de cinq siècles son aîné !
Soyons tous d'accord pour dire que Gabriel n'y était donc pour rien, n'est-ce pas ?
Après tout, il était tout à fait normal qu'il ne se soit pas laissé offenser de la sorte. Il avait un honneur à préserver et s'il commencer à se laisser insulté par un misérable petit homme dont il pourrait être l'arrière arrière arrière etc. grand-père, où allait le monde ? Et le respect aux aînés ? On ne le lui avait jamais appris à ce mal-élevé ?!
Bref, il avait donc répondu à la provocation, et ils s'étaient finalement tous deux laissé entraîné dans un combat que je ne qualifierai pas de féroce, ni de vraiment long, puisqu'il n'avait duré que quelques passe, pendant lesquels la gamine leur avait crié de s'arrêté. Quelle casse-pied elle aussi ! Ne peut-on plus se mettre joyeusement sur la geule en paix ?! Et le respect des duels, elle connaissait pas ?!

Oui, donc, ce fut une soirée mouvementée qui s'était soldée par l'avortation du combat. Gabriel, dans sa grande bonté, avait accepté de reporté et d'épargner la vie de la fille. Si avec ça il n'était pas un saint !
Mais d'un autre côté, ça allait être tellement plus agréable de se battre avec quelqu'un de consentant sans entendre la voix strident de cette maudite gamine !

Finallement, il avait donné rendez-vous à Lafiqua.


Flashback

Sans attendre davantage, il tourna le deux aux deux jeunes gens et s'apprêtait à partir quand il tourna légèrement la tête pour s'adresser au jeune homme.

" Cher Lafiqua, retrouvons-nous dans un endroit où coule la vie et où des lumières surgissent de la nuit dans deux jours, d'ici là, je vous dis à bientôt !"

Fin du Flashback

Certes, il devait le reconnaitre, ce n'était pas très subtile, mais au moins il était sûr que ce misérable humain comprendrait.
Deux jours avaient donc passé durant lesquels avec pris graaaaand soin de son joli petit katana. Enfin, disons, qu'il avait pris soin de lui plus que d'habitude. Mais ces derniers temps, il devait avouer que les occasions de le sortir de son fourreau se faisaient de plus en plus rares. Alors un petit combat comme celui-ci de temps en temps, cela ne pourrait lui être que bénéfique ! Même s'il n'affrontait qu'un jeune homme n'ayant sans doute pas une grand expérience, cela pourrait être divertissant.
Et puis, il ne fallait pas qu'il commette l'erreur de le sous-estimer. Tellement de personnes qu'il avait lui-même affronter s'était fourvoyés en voyant sa frêle apparence, devaient amèrement le regretter aujourd'hui, pour celels qui étaient encore en vie.
A présent, c'était à lui de ne pas se laisser abuser par l'âge de son adversaire.

En y réfléchissant bien, Gabriel se rendit compte qu'il avait ommis de donner une heure précise à Lafiqua...Bah ! Peu importe ! Il attendrait toute la nuit s'il le fallait !
Et puis, ces jours-ci, il n'y avait pas grand chose d'autre à faire, alors...

Bien, dans ce cas, il allait y aller de ce pas ! Gabriel referma le livre qu'il était en train de lire- c'est fou les conneries que pouvaient lire les humains ! "Vampire Knight" non mais quelle idiotie ! Et qu'est-ce qu'elle était niaise cette héroïne !- Puis le shoujou jeta un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche, vérifiant bien l'absence de son hôte et de cet abruti de Zellgadise-tient d'ailleur, il était passé où ce con ? D'habitude il était toujours là à lui trainer dans les pattes ! Bon, eh bien, tant mieux, hein, il allait pas s'en plaindre-Et enfin, il sortis de l'apparetement et empreinta de le chemin de la rivière.

Alors qu'il marcher à pas rapide, impatient de commencer le combat, il leva la tête et observa le ciel étoilé qui s'étendait devant ses yeux. Point de nuage à l'horizon, juste une centaine d'étoiles brillant aux côté d'une lune rousse.
Hm, c'était mieux ainsi. Non, parce que un combat sous la pluie, les fines coutelettes glissant sur leurs peaux en sueurs, mais surtout leur brouillant la vue, c'était poétique, et question esthétique c'était le top, mais soyons réalistes, il préférait largement combattre au sec. C'était plus confortable.

Alors, côté vestimentaire, Gabriel avait préféré troquer son indémodable kimono contre un hakama(et un autre style de kimono en guise de haut, bien évidemment). Oui, car pour combattre, son kimono habituel n'était vraiment pas pratique. Il entravait ses mouvements. Alors qu'à présent, il n'aurait plus aucun désavantage, ayant revêtit l'habit traditionnel des samuraï.
Bien sûr, il avait conscience d'être en France, et qu'ici, ce n'était vraiment pas à la mode. Mais d'un autre côté, lorsque l'on à plus de la moitié d'un millénaire, la mode, peut-on vraiment s'y fier ?
Non, plus sérieusement, Gabriel avait eu l'occasion de visiter de nombreux pays, lorsqu'il était avec ses anciens compagnons shoujou, dont le japon, dont les gouts vestimentaire et les coutumes lui avaient vraiment plus.

C'est un Gabriel perdu dans ses pensées qui atteignit la rivière. Et il n'eu pas à chercher longtemps avant de trouver Lafiqua. Celui-ci était agenouillé devant le cour d'eau, et semblait lui aussi prit dans ses rêveries.

Gabriel serait volontier restait là pendant des heures à admirer le dos de son adversaire, mais il avait bien d'autres choses à faire.
Il s'annonça donc d'une voix claire :


" Lafiqua, me voici. Je vois que je nuis pas le premier arrivé, es-tu donc si pressé de perdre ?"

Aucune moquerie dans sa voix, juste une aberrante neutralité. Il continua :

" Bien, comme tu t'en doutes, je n'ai pas toute la nuit devant moi. Donc finissons-en, et je pourrais vaquer à des occupations bien plus importante."

Oui, bon, ok, ce n'était pas tout à fait vrai. Il n'avait strictement rien d'autre à faire, mais il ne souhaitait pas non plus y passer la nuit-au sens propre du terme-

Gabriel regarda autour d'eux, avant de fixer le chasseur.


"Eh bien, quelle surprise, pas de petite amie éplorée ? Qu'as-tu donc bien pu faire de celle de la denrière fois ?"

( Pardon pour les fautes d'ortho', je n'ai plus word sur mon ordi T.T ! Et j'ai la flemme de vérifier ! xd)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafiqua

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 24
Localisation : La nuit, ou dans l'ombre ...

Feuille de personnage
Situation amoureuse : célibataire
Relations entre les membres:
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   Jeu 31 Déc - 13:47

Le jeune chasseur aux cheveux ébènes était agenouillé aupres de la rivière, revassant, plongé dans son esprit si fertile mais surtout en train de ressasser les divers scenarios qui pourraient arriver lorsqu'il se retrouverait face a Gabriel....que de mauvaises perspectives...

L'arrivée de celui ci fut si silencieuse que lorsque le shoujou parla, le jeune homme eut un bref sursaut. Lafiqua se redressa tout en l'écoutant.

La vampire avait une telle prestance dans sa tenue de combat que le chasseur en eut le souffle coupé. Certes le vampire étaot chétif et frêle en apparence mais une aura de puissance et d'immense sagesse s'était emparé de cet être.
Il ne paraissait plus aussi fragile, mais fort et, il faut bien le dire, seduisant !

Le vampire lacha d'une voix monotone quelques phrases, peut etre censé destabilisé son adversaire ! mais qui n'ateignirent nullement celui ci.
Sa derniere question poussait tout de meme l'homme a repondre:

"Eh bien, quelle surprise, pas de petite amie éplorée ? Qu'as-tu donc bien pu faire de celle de la denrière fois ?"

A vrai dire, Lafiqua ne comprit pas de suiite ou voulait en venir le shoujou mais, à voir le ton méprisan qu'il avait prit, l'image de la jeune et douce Mirage refit surface.

*Petite amie ? mais depuis quand c'est ma petite amie ???*

La colère commença à monter en lui, mais il la contint tant bien que mal, apres tout, il ne fallait pas laisser le vampire gagner a cause d'une stupide phrase !

"Ce n'est pas ma petite amie, jueste une chasseuse que je venais de rencontrer. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas connu l'amour d'une femme.
Quat a vous Gabriel, pas de grand shoujou pour vous proteger ? ou est passé votre Zellgadise ?"

Il avait reprit la meme structure que la phrase du sang pure, non pour se moquer mais plus pour lui faire comprendre qu'il ne se laisserait pas faire facilement. Il attendit quelque instant puis rajouta:

"Votre "fiancé" m'a demandé de ne pas trop bous abimer alors s'il vous plaitn laissez moi vous parler avant de commencer ce combat..."

Bien evidemment il n'était pa du tout sur qu'il accepte, apres tout, ils étaient venus ici pour se battre et non pmour bavarder...

Cette nuit était magnifique, c'est pourquoi Lafiqua esperait enormement que le shoujou accepte de parler avant de se battre car, s'il était bléssé, il saavait que le shoujou ne l'épargnerait pas mais l'acheverait.
Tous les vampires sont comme ça apres tout...

Les grillons s'étaient tus, les chouettes avaient quitté les lieux et nul autres espèces vivantes n'étaient visibles à proximité des deux hommes.
La presence d'un vampire de sang pure faisait souvent cet effet, les êtres immortels faisaient toujours peur à ceux qui étaient éphémèrs mais, ce n'étaiy pas de la peur que Lafiqua ressentait actuellement, seulement un profond espoir et un puissant désir....malheureusement il craignait ce désir, cette attirance envers....
NOn !
c'était impossible !
pas lui !....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   Lun 14 Juin - 22:26

La colère contenue, très bien contenue même, du jeune chasseur était vraiment fascinante aux yeux du Shoujou. Bien que ce fût dès le départ son intention, cela restait tout de même un délice pour Gabriel de voir qu'il arrivait encore à énerver quelqu'un avec seulement quelques paroles. C'était un don apparemment. Sans doute cela lui était inspiré par son mépris sans borne. Mais au delà de cette distraction, c'était tout de même une stratégie. Déstabiliser l'adversaire, l'énerver, lui faire perdre le contrôle...Tout cela pour lui permettre de remporter la victoire. Non pas qu'il en eut vraiment besoin contre Lafiqua. Mais bon, ce garçon était quand même très facile à énerver et Gabriel trouvait cela assez distrayant, alors pourquoi ne pas en profiter ? Eh bien finalement, peut-être aurait-il dû éviter. C'est ce qu'il pensa en entendant Lafiqua "contre-attaquer" :

"Ce n'est pas ma petite amie, juste une chasseuse que je venais de rencontrer. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas connu l'amour d'une femme."

Pauuuvre chou. Gabriel l'aurait volontiers inscrit sur Meetic s'il ne comptait pas le tuer dans la nuit. Dans un sens, il se trouvait ridicule en face de cet homme qui disait ne pas avoir connu "l'amour d'une femme" depuis longtemps quand lui, être immortel doté de toute puissance (je sais je sais, j'exagère un peu), ne l'avait jamais connu. Du moins pas qu'il se souvienne. Mais qui sait ? Si ça se trouve, lorsqu'il était encore un jeune et fougueux vampire, il avait eu des tas de maîtresses ! Peut-être même un harem !.....Ou pas. Gabriel se donna une claque mentale pour éloigner ces pensées pour le moins absurdes.

La suite fut plus dure encore à encaisser :


"Quant a vous Gabriel, pas de grand shoujou pour vous protéger ? Où est passé votre Zellgadise ?"

Sur ce coup-là, Gabriel eut l'impression de recevoir une gifle en pleine figure ! Dire qu'il ne s'attendait pas à ça était un euphémisme. Il ne put empêcher ses dents de grincer et retint avec difficulté un grognement de mécontentement pour finalement rester silencieux. Mais le pire restait à venir :

"Votre "fiancé" m'a demandé de ne pas trop vous abimer alors s'il vous plait laissez moi vous parler avant de commencer ce combat..."

Là s'en fut trop. Son poing se serra d'une telle force que ses jointures en blanchirent. Comment ce machin, ce sale humain, ce...cet avorton OSAIT se moquer de lui de la sorte ?! Et surtout comment ce CRETIN de zellgadise avait eu l'audace de dire ça à ce freluquet !
Gabriel eu une soudaine envie de meurtre...enfin, disons une envie de meurtre plus violente qu'avant. Bon, il fallait qu'il reste calme.....zen....Après tout, il avait une réputation à tenir ! Non mais !...............
....................................................
En plus ce con lui avait dit qu'il était son "fiancé" ?! Non mais qu'est-ce qu'il avait encore fumé cet abruti ?! Et il dit ça à des inconnus en plus ?! Et puis comment diable avait-il été mis au courant de ce duel ?! Flûte alors ! On pouvait même plus massacrer des humains tranquillement sans que toute la France ne soit au courant ?!
Et puis sans rire, il se prend pour qui ce Casanova à dire à SON adversaire de ne "pas trop l'abimer" ?! Et surtout, pour qui il le prenait lui ?! Vraiment....comme s'il était incapable de se défendre contre un pitoyable humain ! Des comme Lafiqua, il en mangeait des douzaines au petit-déjeuner ! Oui enfin, en ce moment c'était plutôt la pénurie et il fallait être discret alors non mais enfin...Voilà quoi, zut !

Finalement, Gabriel calma le tumulte de ses pensées pour se reconcentrer sur son adversaire. Avoir l'esprit ailleurs lors d'un combat, même si celui-ci n'avait pas encore commencé, n'avait rien de professionnel.
Il reporta donc son attention sur Lafiqua, qu'il n'avait en réalité pas lâché du regard et ce remémora ses paroles.
Lafiqua voulait discuter, hein ? Ben voyons...Gabriel fronça imperceptiblement les sourcils et le fixa de son regard le plus méprisant.


" Discuter...? Mais pour dire quoi ? Tu veux régler ce conflit par les mots ? Laisse-moi rire ! Je devine déjà ce que tu veux. Tu vas te confondre en excuses, en disant que tu as été trop impulsif ? "

Vraiment, cette conversation l'irritait au plus haut point. Comment un misérable humain pouvait prétendre être en mesure de "l'abimer" ? Pour qui se prenait-il ? Et en plus il voulait lui parler ?

"Penses-tu réellement que cela effacera l'affront qui m'a été fait ? Tss Brandir son fouet contre un Sang Pur....Cela mérite plus que des excuses, non ? Surtout que tu viens juste de sous-entendre que j'aurais besoin de quelqu'un pour me défendre. Contre toi ? C'est hilarant. De plus, ce n'est pas MON Zellgadise, et encore moins mon fiancé." Ne put-il s'empêcher d'ajouter. Si si, ce n'était pas qu'une illusion, Gabriel était bel et bien froissé dans sa fierté masculine. Il continua :

"Comment oses-tu te moquer de moi ? Penses-tu que je sois trop faible pour te battre seul ?"

Un léger rictus se forma au coin de ses lèvres alors qu'il s'approchait du brun à pas lent, s'arrêtant à seulement deux pas de lui. L'homme se tenait là, devant lui. Ne semblant pas avoir peur alors qu'il aurait très bien pu le trancher d'un simple coup de sabre. Que cet humain était audacieux ! Ou téméraire, c'était à voir....
Mais il devait bien avouer que cet homme était...intéressant. Et semblait avoir une belle plastique, ce qui ne gâchait rien.

Le charisme des Shoujou n'était plus à démontrer, faisant s'agenouiller les faibles et fuir les espèces mortelles. Tout bruit s'était tut, donnant à cet instant une intensité particulière.

Le shoujou restait là, à observer avec attention l'être se tenant devant lui, l'homme aux longs cheveux d'ébène. Il le jaugea de bas en haut. De ses pieds à sa veste de cuir, en passant par sa ceinture. Non non, bien que cela aurait pu être pour une raison réprouve par la morale vu que Lafiqua avait un physique tout sauf déplaisant, c'était loin d'être pour une pensée libidineuse. Le vampire remarqua simplement que le chasseur n'avait pas prit son revolver. Le brun était venu en s'apprêtant à affronter son adversaire à la loyale. Attitude louable pour un humain. Etait-il réellement prêt à s'engager dans un combat où il n'avait vraiment aucune chance à armes égales ?
Gabriel pensa alors que c'était plutôt lui qui n'était pas juste, en imposant à un humain d'affronter un vampire, de sang pur de surcroit, qui avait une force bien supérieure à celle d'un simple mortel.
Le vampire détourna les yeux de gène à cette pensée.
Mais il se reprit bien vite, son regard se fit plus dur encore que l'acier alors qu'il se portait de nouveau sur Lafiqua. Après un instant d'hésitation, il demanda quand même :


"Bon...Je me sens d'humeur magnanime ce soir...Qu'as-tu à dire qui puisse empêcher ce combat ? J'espère que tu sauras être convainquant...Dans ton intérêt"

Et en réalité, un peu dans le sien également. Le vampire était quelqu'un d'orgueilleux, mais il se rendait tout de même compte que la victoire ne lui était pas totalement assurée. Qui sait, cet humain pouvait encore lui réserver des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafiqua

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 24
Localisation : La nuit, ou dans l'ombre ...

Feuille de personnage
Situation amoureuse : célibataire
Relations entre les membres:
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   Sam 19 Juin - 10:18

L'ancien texte remplacé par le remix ci-dessous.:
 



La fine lune rousse était donc vraiment avec lui ! Ce lieu parut soudainement magique au jeune chasseur. Evidemment ce n’était pas le fait qu’il soit près de cette source d’eau pure, ni même cette lune magnifique qui nimbait les alentours de sa lueur et de son aura rassurante, c’était bien la réponse du sang-pure qui l’avait ainsi mis en émoi. Du moins pour un début s'était déjà pas mal ...

Même si apparemment ses réponses avaient, pour le moins, irritées le sang-pure, le chasseur resta silencieux. Les questions du vampire ne demandaient pas de réponse et il passait déjà pour quelqu’un de stupide alors autant ne pas en rajouter. Puis, de toute façon, ils connaissaient déjà les réponses.

Le vampire s'approcha de Lafiqua et l'observa attentivement. Le jeune homme ne silla pas. Il ne se laisserait pas intimider par cet être blond et froid. Il savait qu’il n’était pas de taille à gagner la partie, mais au fond de lui le jeune chasseur espérait au moins en sortir sans trop de blessure.
Un bref instant Gabriel détourna son regard, pour ensuite lui reporter son attention:


"Bon...Je me sens d'humeur magnanime ce soir...Qu'as-tu à dire qui puisse empêcher ce combat ? J'espère que tu sauras être convainquant...Dans ton intérêt"

C’est cette fameuse réplique qui avait allumé une étincelle d’espoir chez le chasseur. C’était presque une faveur que lui faisait le sang-pure, mais Lafiqua n’y pris pas plus attention. Il allait sauter sur l’occasion. Mais par où commencer ? Sa requête était tellement irréel, déplacé ... Il perdrait tout ce qu'il avait connu, mais ... n'était-ce pas déjà fait ?... Les risques qu’il prendrait étaient dérisoires face à ceux qu’il avait déjà pris. Il avait perdu tout ce qu’il aimait alors autant aller jusqu’au bout maintenant.

*Elliane ...*

Pitoyable... pourquoi pensait-il toujours à elle lorsqu'il se trouvait dans une impasse ? Elle était morte maintenant…

"Je ne vais pas vous faire perdre du temps à m'excuser, cela serait inutile comme vous l’avez rappelé. Et puis de toute façon je ne peux revenir en arrière. Ce que j'ai fait ou dit l'autre soir, je le prends sur moi et j'accepte ma condition d’être humain. Pour faire cour, pourriez-vous m'aider à recourir à ce problème ?"

Si futile ... Ils étaient venus pour un combat, et lui, simple petit humain insignifiant, osait demander de l'aide à un être immortel ! Jamais le sang pur n'accepterait ... Et puis, de toute façon, que pourrait-il faire pour lui ? Il le tuerait et ça réglerait tous ses problèmes.

Lafiqua baissa la tête et ferma les yeux. Quelques secondes passèrent. Puisant son problème à sa source l’homme appela cet être démoniaque en lui. Il eut soudainement très chaud et dû se débarrassa de sa veste en cuir. Il rouvrit les yeux. Métamorphose.

Ses ongles prirent quelques centimètres et devinrent pointus, dures et noirs. Ses yeux émeraudes se changèrent en rubis et deux belles canines d'ivoires parèrent sont sourire maintenant un peu contrit. Il n’avait pas forcément fier allure dans cet aspect et il douta que cela impressionne le sang-pure en face de lui. Il penserait qu’il était un hybride, un être inachevé, un stupide petit humain insolent qui avait subi l’attaque d’un des siens.


"Je ne sais si vous pouvez m'aider, mais je ne sais vers qui me tourner à présent. Surtout pour ça !"

Il écarta les bras en signe d'impuissance. Qu'il était bête. Il se sentait si stupide! Comment pouvait-il penser que le shoujou ferait quelque chose alors qu’ils étaient venu pour un combat ? Le vampire se ficherait totalement de son état et le combat commencerait dans les rires de l’immortel.

"Bien sûre si vous préférez ..."

Il s'interrompit. Sa canine venait de couper sa lèvre inférieure. Un fin filet de sang glissa sur son menton. Un goût acre et presque ferreux s’insinua sur sa langue. Il n’était vraiment pas une belle représentation de la virilité en cet instant. Plutôt l’image d’un gamin perdu.

*Mer## ...*

Il y porta sa main et l'examina. Ce n'était qu'une blessure bénigne, rien de grave. Il rit silencieusement. Le vampire verrait dans cet acte son manque d’habitude pour parler avec des crocs. Cela ne ferait que renforcer le dégout qu’il avait envers le plus jeune.

Lafiqua releva la tête vers son adversaire et se noya dans les yeux saphir de son interlocuteur. Il se sentait encore plus idiot ...
Soudain une lueur d'inquiétude traversa sont esprit. L'odeur du sang n'allait-elle pas "indisposer" le vampire ? ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellebore, adonide, imortelle et rose rouge (pv Gabriel )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rose rouge
» La rose rouge éclose
» Rose Rouge + problème avec firefox et SmugMug
» Rose ... rouge... jaune... toujours une Rose ! ! (ajout 2 roses 29.06.2012 (4 et 5) )
» rose rouge,bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville de la Nuit v.2 :: RPG :: Nature :: Lacs et rivières-
Sauter vers: